La différence entre l'AMHA et le CMF

Cette chronique à pour but d'expliquer la différence entre les chevaux miniatures AMHA (American Miniature Horse Association) et CMF (cheval miniature Français), car bien des gens se perdent entre ces deux appellations de "cheval miniature" et si is ont une taille obligatoire à ne pas dépasser, c'est la seule chose qu'ils ont en commun.

 

Chez les AMHA américains, la taille à ne pas dépasser est 34 inches (86,50 cm) aux derniers crins.

Chez le CMF Français, la taille à ne pas dépasser au garrot osseux est de 89,5 cm. 

 

L'AMHA (American Miniature Horse Association) comme son nom l'indique est un stud book Américain créé en 1978, et le CMF (Cheval miniature Français) est un stud book Français créé en 2015.

 

Il ne faut pas confondre les deux, car ces deux stud books sont très différents et en voici les raisons:

 

Les AMHA existent depuis presque 50 ans et pour arriver au modèle de chevaux que les américains souhaitaient, fins, élégants, raffinés, avec un corps sportif, des longues jambes fines et sans os,  une jolie tête avec et beaucoup de charisme, ils ont fait naître près de 10 000 poulains par an avec une génétique extrêmement variée pour finalement atteindre le petit cheval américain le plus parfait possible. 

 

Petit calcul rapide: 40 ans x une moyenne de 5000 poulains par an, cela représente:

200 000 chevaux miniatures pour avoir le modèle que l'on connait aujourd'hui. 

 

Le CMF existe depuis 2015 et est majoritairement composé de Poneys hollandais, Belges et Francais. Le standard du poney est exactement le contraire du cheval miniature, qui les aime osseux, avec beaucoup de crins et porteur. Le Toy horse, ou mini shetland sera quand à lui plus petit et définitivement moins osseux sans pour autant ressembler à un mini AMHA. 

 

Beaucoup de très bons éleveurs Français ont investi des fortunes en important des minis AMHA pour avoir du sang Américain, car une excellente génétique c'est la base de tout bon éleveur, ces derniers rêvant d'importer par la même occasion un cheval d'exception pour améliorer la qualité de leur élevage.

 

Vous trouverez aujourd'hui en France des AMHA aussi beaux qu'aux USA grâce au travail de sélection et aux nombreux shows ou participent leurs chevaux, des shows à l'américaine jugés par des juges américains ou Européens ayant une carte approuvée par des juges Américains. 

 

Les shows sont d'une grande importance pour un élevage de chevaux de souche américaine, c'est l'unique moyen de se confronter aux autres éleveurs et d'avoir l'évaluation d'un juge qualifié. Ne nous y trompons pas, après 40 années de sélection aux USA, les juges américains ont acquis un oeil expert en la matière.

 

Aujourd'hui nous avons d'excellents juges Européens qui sont allés se former aux USA et sont donc approuvés pour juger dans le monde entier. Ils sont extrêmement compétents et passionnés.

 

A Vichy, il y a un concours d'élevage pour les chevaux miniatures, ne dépassant pas 100 cm, le style de présentation est complètement différent des Shows à l'américaine.

La différence entre un Show et un concours d'élevage est simple:

 

En concours d'élevage les critères évalués porteront sur la construction du cheval, ses membres, ses allures, l'impression d'ensemble, l'harmonie du modèle et la conformité par rapport au standard de la race. (ce qui ne doit pas être facile a juger quand on a plusieurs races de chevaux et poneys ensembles dans la même classe). On s'habille généralement en blanc. 

 

En Show à l'Américaine un juge aimera un très beau cheval, bien proportionné, bien présenté, très charismatique, très bien toiletté et ayant des belles allures. Son encolure doit être mise en avant (comme le font les chevaux arabes en concours de présentation) et l'ensemble, cheval et présentateur doivent être impeccables. On aime les belles tenues flachy, voir très flachy, qui mettent en valeur un présentateur car nous sommes dans la beauté avant tout et il faut que cela se voit.

 

Mais commençons par le début des AMHA en France, les premiers chevaux miniatures AMHA (les seuls  l'époque à s'appeler cheval miniature en France) sont arrivés en Europe un peu avant les années 2000, avant cela les Français ne connaissaient, que les Falabella ou des poneys Anglais, ou encore les toy horse, du moins en petite taille.

 

Vu le coût de l'importation de ces petits chevaux AMHA des USA vers la France, il fallait absolument les différencier des poneys Toy Horse, shetland anglais, Falabella, ect.....et pour leur donner un statut plus chic et prestigieux, les propriétaires d'AMHA diront : attention nos chevaux AMHA ne sont pas des poneys mais des chevaux miniatures. 

J'ai bien du entendre cette phrase un million de fois durant toute ma carrière avec les chevaux miniatures.

 

Et c'est là que ma ma petite rubrique devient croustillante car cette petite phrase est tellement intéressante, car la base des CMF,  les chevaux miniatures Français, sont...... des poneys, pour la plupart Hollandais ou Belge mais des poneys,.....donc, retour à la case départ pour la France, mais me direz-vous c'est normal pour un nouveau stud book.

Les Américains ont eux aussi commencé comme ça......oui, mais il y a 40 ans et leurs croisement étaient très variés comme avec du petit welsh pour apporter des jolies têtes et il n'existait pas d'autre stud book pour valoriser cette nouvelle race de chevaux!

 

Aujourd'hui pour entrer dans le stud book CMF, les poneys doivent passer devant une commission de juges, et après cette inspection, le poney Hollandais ou Belge deviendra un cheval miniature.

 

En France nous avons des chevaux miniatures Américains, qui sont enregistrés à l'IFCE avec un passeport de cheval miniature et nous avons un cheval miniature également enregistré a l'IFCE mais Français.

 

Pour vous y retrouver, le passeport des chevaux miniatures à le logo AMHA écrit dessus avec toutes ses lignées écrites à l'intérieur de son passeport et surtout ils ont des papiers américains.

 

Si un vendeur ne vous montre pas les papiers Américains de votre futur cheval, vous affirmant que c'est un cheval américain, vous pouvez demander conseil a l'AMHA France qui sera la pour vous conseiller et vous aider.

 

 

 

 Je pense que pour beaucoup de personnes ayant un poney ou un cheval miniature sans papier, c'est une manière de régulariser leur poney dans un stud book,  mais je trouve dommage que beaucoup de gens confondent ces deux races de chevaux, puisque les deux ont l'appellation de cheval miniature, surtout quand on sait les années de travail que cela à demander aux américains pour arriver au cheval miniature que l'on connait aujourd'hui et l'investissement  insensé des Européens pour produire des AMHA depuis près de 20 ans. 

 

Mais peu importe au final,  car entre temps, les AMHR et ASPC,  également dénommé cheval miniature Américain, ont tout balayés sur leur passage et on a aucun souci à les appelés des "ponies" car au final c'est ce qu'ils sont. 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0