Pourquoi un ASPC/AMHR (American Shetland Pony Club)

 

Il y a trois races de chevaux miniatures (AMHA, AMHR, ASPC), du moins en Europe, car aux USA, il y en a d'autres comme les "Modern". Cependant, les plus populaires aux USA sont les AMHR, qui sont également mes préférés et ceux que j'élève. Pour vous donner une idée, durant le "World Show AMHA", environ 500 chevaux participent, au National AMHR, environ 2000 chevaux participent et au Congrès ASPC, il y a environ 750 chevaux participants.

Quand j'ai commencé à avoir des chevaux miniatures en 2006, il n'y avait que des AMHA en Europe. Dès le début, je me suis prise de passion pour ces tout petits chevaux : ils m'amusaient beaucoup et je les trouvais bien plus attachants que mes grands chevaux.

Dès la première année, je les ai entraînés comme je le faisais pour mes grands chevaux et je les ai sortis en concours. Les seules épreuves prestigieuses étaient les classes de présentation. Comme mes grands chevaux sortaient en concours hippiques toutes les semaines avec mes filles, tout était parfait.

Puis, un jour, durant un de mes séjours aux USA pour en apprendre plus sur les minis, j'ai vu pour la première fois un ASPC. Ce fut un véritable choc : je n'avais jamais vu de cheval plus beau de toute ma vie. C'était un arabe miniature, avec autant de prestance et d'attitude qu'un arabe. Nous étions à des années-lumière des minis que j'avais à la maison.

Il m'était impossible de ne pas avoir un de ces ASPC chez moi. J'ai donc acheté aux USA "DUDE", mon merveilleux étalon, ainsi que trois juments. Lorsqu'ils sont arrivés, je crois que j'ai passé une semaine jour et nuit à les contempler, je les adorais.

Il y avait 3 ASPC en concours, dont deux à moi, au milieu de tous les AMHA, mais même si j'avais été seule, cela n'aurait rien changé tant j'étais fière de mes chevaux. C'était magique. C'est à ce moment-là que les ASPC ont fait leurs débuts en Europe.

Très vite, je me suis rendue compte du potentiel de ces incroyables ASPC. Ils étaient époustouflants dans tous les domaines : ils sautaient merveilleusement bien, ils étaient très puissants en attelage et, en présentation, ils avaient un charisme comme aucun autre.

Tous les jeunes chez moi adoraient les entraîner et très vite, Jules s'est pris de passion pour toutes les disciplines qu'ils étaient capables de faire. Leur puissance est certainement leur point fort.

J'ai donc vendu tous mes AMHA pour ne plus avoir que des ASPC. Je les aime pas trop grands (en dessous de 38 inches), très courts avec une belle ligne de dos. J'aime les jolies têtes exotiques et, le plus important, j'aime les très belles allures.

Pour toutes ces raisons, j'aime les ASPC qui, contrairement aux autres miniatures (AMHA et AMHR qui ont un registre de taille), sont une véritable race de chevaux avec un stud-book filial. Un ASPC ne peut avoir ses papiers américains que si ses parents sont enregistrés au stud-book ASPC.

Vous comprenez mieux pourquoi j'ai eu envie que les concours évoluent et que les gens s'amusent avec les chevaux, surtout si ils ont des ASPC. Le FLOWER POWER SHOW est devenu un concours qui met en valeur autant les classes de présentation que les classes de performances.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0